Category Archives: eco

Floutage de gueule

(Titre honteusement pompé sur un autre blog mais trop approprié pour en chercher un autre)

Longtemps que je m’énerve a l’hypocrisie du floutage généralisé de tout et n’importe quoi dans les reportages TV.

Un exemple à la limite du ridicule sur M6 (faut dire que pour le ridicule, M6 à un lourd passif qui n’a d’égal que celui de TF1…), dans la redif de Capital "Le Soleil dans votre assiette", 26 juillet 2009, (visionnage en ligne ici http://www.m6replay.fr/#/emissions/capital/14500104)

Le deuxième reportage (publi-reportage aurait été plus approprié) de l’émission est consacrée a la "folie du Gaspacho". Avec une bonne partie (largement 75%) consacrée à la marque Alvalle.

Cette dernière est allègrement citée dans le texte et dans les sous-titrages.

Par contre, pour les images, floutage "politically correct" de rigueur et *systématique* de la moindre apparition d’un pack de gaspacho. Mème les cartons d’emballages passent a la moulinette.

Et pourtant, pile le lendemain de la diffusion, je constate l’apparition d’une campagne d’affichage massive pour ce mème gaspacho Alvalle sur mon trajet quotidien. Bien calculé non?. Comme quoi chez M6 la déontologie bénéficie d’une élasticité peu commune.

Quelques images extraites du reportage de Capital:

  • Le floutage subtil et performant qui rend le produit totalement méconnaissable (non je déconne…)

img2
img8
img9

  • Les cartons d’emballage n’échappent pas au traitement:
img6

  • Les séquences promo (mais non ce n’est pas de la pub puisque ce n’est pas flouté)
    Le monsieur c’est le patron d’Alvalle, (tiens, il me un peu fait penser à Giovanni Rana, celui des pâtes)
img1 img4 img3

  • Enfin, et de façon étrange, un peu plus loin lorsque le reportage parle du rachat d’Alvalle par Pepsi pour l’intégrer à la marque Tropicana, plus de floutage sur les images de produits du groupe -la machine à flouter a du tomber en panne, surchauffe sans doute-.
img7

EDF: l’énergie est notre avenir…

économisons-la…
… mais pas trop quand même, (faut bien que l’on continue à gagner du pognon, surtout qu’il y a des actionnaires à rétribuer maintenant)

ou alors faut rembourser le manque a gagner:

"EDF va être indemnisé pour les économies d’énergie réalisées par ses clients "
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h4NbtDkknWcKlBhr-tBcKJk4qn8g

"L’opérateur Voltalis, qui commercialise des boîtiers permettant de réduire la consommation d’électricité, va devoir verser une indemnisation à EDF pour compenser le manque à gagner, ."

Et voila ce qu’est devenu le marché de l’énergie européen libéralisé…

Et pourtant ce n’est pas faute d’avoir prévenu:

Ne pas oublier que le plus grand pas qui nous à amené a ce résultat a été effectué par Jospin *et* Chirac en 2002 avec la bénédiction de 80% de l’échiquier politique.

Bouteille à moitié vide/pleine

Le Figaro:

Un restaurant sur deux répercute la TVA à 5,5 %

"Un tiers des restaurants a apposé l’affichette spécifiant l’application de la nouvelle TVA sur un minimum de sept produits. (Photo Paul Delort/ Le Figaro) …"


RMC

Un restaurant sur deux ne joue pas le jeu

Une étude de la DGCCRF montre qu’un restaurant sur deux applique la baisse de la TVA. Encourageant… mais complexe à mettre en oeuvre.



Le Monde:

Baisse de la TVA : seul un tiers des restaurants respecte l’accord

"Un restaurateur sur deux a baissé ses prix en contrepartie du passage de la TVA de 19,6 % à 5,5 %, deux semaines après l’entrée en vigueur de la mesure le 1 "


Libé

TVA : les restaurateurs se sucrent avec une addition toujours salée

"C’est un peu l’Arlésienne de ce début d’été : où est passée la baisse de la TVA dans la restauration ?"